Help

jakob-lorber.cc

1 2 3 4 5 Résultats 0 - 20 de 85

[EJ 6.21] Marie lui dit : "Chère cousine également bénie du Seigneur, je pense que ces choses sont trop élevées pour nous, femmes imprudentes que nous sommes, si nous délibérons de choses que le Seigneur a réservées aux fils d'Aaron !

[LM 161.1] A peine a-t-il fini de parler que le plus ancien des sages du troisième degré sort du grand vestibule du Temple vêtu d'un habit gris à plis et entouré de jeunes gens des deux sexes. Dans sa main droite, il porte un bâton semblable à celui d'Aaron et dans sa gauche une sorte de ruban magique sur lequel sont appliqués différents signes mystiques. - Lorsqu'il se trouve à cinq pas de ceux qui ouvrent la marche, il déroule complètement le ruban et l'étend devant lui sur le sol recouvert d'une sorte de velours bleu. Puis il abaisse son bâton sur le ruban et dit après quelques instants:

[RB 1.10.1] Robert continue : "Cet enseignant des nations le plus sage est né dans le monde, comme moi, de parents pauvres. Il s'éleva à la sagesse morale la plus élevée laborieusement et par toutes sortes de privations; en plus de cela, toute sa vie a été tolérante envers les persécutions indicibles qu'il subissait de la part des autorités juives capricieuses. Cela a dû être terriblement dur pour lui pour arriver en haut parmi les Mosaïstes les plus entêtés et les Aaronites, dans le cœur desquels régnait une nuit profonde.

[RB 1.17.18] Mais parce qu’en ton temps, quand les hommes croyaient encore en l'oracle de Delphes, où le Thumin et l'Urim prophétisaient, où le bâton d'Aaron presque vieux de mille ans restait encore vert dans l'Arche d'Alliance, où on attribuait une qualité divine au premier sage venu, je trouve compréhensible qu’on ait déifié un sage comme toi, qui depuis près de 2000 ans n’a pas été surpassé. - Si déjà les sages Romains considéraient chaque grand homme comme touché par le souffle de Dieu, alors combien plus tes compatriotes avides de miracles, qui ne pouvaient avoir depuis Abraham la plus petite notion des causes, sans doute entièrement naturelles, des choses que tu as faites sous leurs yeux !

[RB 2.256.4] Je dis : « De ton temps les hommes étaient vraiment très bêtes, mais ils étaient plus croyants que maintenant. Ils interprétaient tout du point de vue grossièrement matériel et du spirituel ils ne savaient pour ainsi dire rien. Ils prenaient à la lettre la prescription de la vache rousse de Aaron et Éléazar, et l’aspersion à l’eau bénite dans les églises catholiques n’est pas sans rapport avec l’aspersion juive, sauf qu’on n’y mêle plus les cendres d’une vache rousse sans défaut et n’ayant pas porté le joug, ni de l’hysope. Mais autant les hommes sont maintenant devenus plus avisés, autant ils sont devenus aussi moins croyants. Je préfère cependant la foi, même aveugle, à la science du monde. En effet, dans la foi l'homme terrestre est libre et son âme n’est jugée en rien, mais dans la science il y a déjà un jugement.

[TJT 10.7] Ce qui est notoire en l’occurrence, c’est la manière dont on devient Grands-prêtres aujourd’hui, et comment on peut avoir l’air d’être rempli de l’esprit de Dieu alors qu’on ne connaît même pas les texte de la parole de Dieu ! N’y a-t-il pas une loi et une coutume disant que tout grandprêtre siégeant sur le trône de Moïse et d’Aaron doit connaître parfaitement chaque passage des écritures et doit pourvoir éclairer toute personne qui est dans le doute.

[TJT 22.8] Si ceux qui siègent à la place d’Aaron et de Moïse avaient agi et agissait ainsi, ils ne seraient jamais tombés sous le joug des Romains. Mais comme ils n’ont plus respecté l’ancienne loi donnée à tous les hommes et qu’ils se sont choisi des lois à leur convenance, Dieu a détourné d’eux sa face, et les a abandonnés au fouet des païens auxquels ils devront rester soumis à cause de leur brutal entêtement.

[TJT 25.8] Oui, vous devez conduire le peuple sur les voies du ciel. Telle est la volonté de Dieu, et tels sont les commandements de Moïse et d’Aaron son frère. Mais vous faites exactement le contraire, et vous prenez aussi le peuple que le temple et Dieu pour une vache à lait, et vous vous arrogez un droit divin de traire cette vache à vous tous seuls.

[TJT 26.18] Il en a été de Zacharie comme de tant de prophètes et de prêtres de l’ordre d’Aaron, après quoi, par la volonté du peuple, vous leur dressez des monuments splendides et vous leur rendez hommage jusqu’à présent.

[GEJ 1.13.11] D'une voix très puissante, Je dis «Que dites-vous, insensés ? Les prêtres occupent le siège de Moïse et d'Aaron, mais ils ne servent plus Dieu, ils servent Mammon, ils servent le diable. Leur droit et le vôtre sont un droit du diable, jamais il ne sera un droit de Dieu. C'est pourquoi relevez-vous immédiatement et quittez ces lieux. Sans quoi, bien mal vous en prendra.»

[GEJ 2.17.6] Vous dites bien : "Le bouc ordonné par Moïse et Aaron est chargé jusqu 'à cette heure de tout le péché d'Israël, il est sacrifié et jeté au Jourdain (Moïse 3,16). Ô Aveugles que vous êtes, que peut faire ce bouc si vous péchez continuellement et ne vous améliorez pas dans vos cœurs ?

[GEJ 2.17.7] Ce geste n'est qu'une image qui aurait dû vous apprendre depuis longtemps que le bouc ne représente que vos mauvais penchants terrestres, votre orgueil semblable à la hargne et à la puanteur du bouc, votre impudicité et votre souillure en toute chose, votre avarice, votre jalousie, vos envies. En sacrifiant vos boucs vous auriez dû sacrifier vos cœurs puants, vous auriez accompli les commandements de Moïse et d'Aaron et vous auriez immanquablement récolté Sa bénédiction. Vous avez vainement tué vos boucs, car vos cœurs sont restés pleins de péché ; voilà pourquoi Jahvé a mis à exécution Sa menace et l'exécutera encore davantage lorsque votre méchanceté sera à son comble !

[GEJ 2.33.9] Ceux qui étaient guéris dirent : « Écoute, père, si c'est ainsi, il est plus qu'un guérisseur ! C'est sans doute un nouveau grand prophète, plus grand qu'Isaïe, Jérémie, Ezéchiel et Daniel, oui, peut-être aussi grand que Moïse, Aaron et Elie ! À eux seuls fut donné le pouvoir de faire de tels miracles, car tous les esprits, aussi bien à l'intérieur de la terre que sur la terre, dans l'eau et dans l'air, leur étaient soumis. S'ils sont soumis à un si grand prophète, Il peut certes faire ce qu'il veut en un instant !

[GEJ 2.34.7] Le gendre dit : « Plus rien ne vous changera sur cette terre, pas même Dieu. Et si vous étiez capables de changer, vous l'auriez fait depuis longtemps, car vous avez Moïse et tous les prophètes contre vous. Mais votre Dieu est Mammon, c'est l'or et l'argent ! C'est ce dieu que vous servez dans votre cœur, et vous ne vous affublez du costume de Moïse et d'Aaron que pour pouvoir mieux sauter sur les troupeaux d'agneaux, lacérer leur toison de vos dents de loup et les dévorer.

[GEJ 2.51.4] Moi, le fils d'un grand prêtre de Jérusalem, élevé au Temple, je sais exactement ce qu'il en est de l'Arche d'alliance. Le bois, l'or et l'argent de l'ancienne Arche subsistent, mais le bâton toujours vert d'Aaron est tombé en poussière, les Tables de la Loi sont brisées et la manne n'est plus qu'un souvenir ! Quant à la colonne de feu, où est-elle ? On sait par les annales que tout profane qui posait la main sur l'Arche d'alliance perdait la vie, et maintenant, n'importe qui peut monter sur l'arche et la toucher sans qu'il en sorte le moindre feu.

[GEJ 2.51.6] Lorsque les curieux ont admiré béatement cette colonne de feu, s'ils souhaitent voir l'intérieur de l'Arche, avec toute une cérémonie formelle accompagnée de vaines litanies, on soulève le couvercle en prenant garde aux flammes, on le pose sur un trépied et les visiteurs peuvent voir les Tables de Moïse, le bâton d'Aaron et la manne fraîchement déposée dans l'Arche!

[GEJ 2.52.4] L'orateur, qui se nommait Chiwar dit : « C'est bien, c'est clair, mais alors pourquoi la vieille Arche est-elle comme morte ? Pourquoi, alors qu'elle existe toujours, est-elle cachée et remplacée la plupart du temps par cette fausse arche que l'on montre aux visiteurs ! Il y a trente ans à peine, à part le grand prêtre, personne n'avait le droit de la voir, excepté celui qui siégeait sur le trône d'Aaron. Seul le grand prêtre avait le droit de franchir, trois ou quatre fois l'an, le seuil du Saint des Saints.

[GEJ 2.53.1] Chiwar dit : « En vérité, je dois louer votre sagesse ! Depuis si longtemps que nous vivons et agissons ensemble, je n'avais jamais eu l'occasion de vous connaître comme aujourd'hui, et je me réjouis particulièrement d'avoir à mes côtés des hommes et non plus de stupides serviteurs du Temple. Quoi qu'il en soit, ce charpentier est le phénomène le plus extraordinaire jamais vu sur terre. Adam et ses aventures millénaires est éclipsé ! Henoch n'est plus qu'un mendiant de l'esprit, Abraham, Isaac et Jacob, Moïse, Aaron, Elie sont de pauvres diables comparés à nous ! Il arrive chaque jour plus de merveilleux que tous nos pères ont jamais pu voir !.

[GEJ 2.53.13] N'avez-vous pas vu, l'an passé, quel sort le Temple a réservé à un Grec pour avoir fait courir dans le peuple le bruit que le Temple prenait aussi l'or et l'argent des Grecs et des Romains, au lieu de n'accepter que les monnaies d'Aaron ? En lui faisant miroiter toutes sortes de profits, on l'a attiré au Temple où, une fois capturé grâce à ce subterfuge, on l'a aussitôt fait disparaître ! Il faut donc être d'une extrême prudence et commencer peut-être par devenir totalement Grec pour se joindre ensuite seulement, corps et âme, aux disciples de Jésus ; sinon, restons ce que nous sommes, la demi-mesure ne servira à rien !»

[GEJ 2.83.2] Mais Roban dit : « Je suis un ancien de Nazareth et je suis septuagénaire, bientôt octogénaire, et tu as à peine plus de trente ans ! Parce qu'avec ton argent tu as pu te faire nommer chef, tu n'es pas pour autant Aaron, ni Moïse et tu ne vas pas m'apprendre ce que je savais déjà avant que tu sois né ! Nous avons tous rempli notre service envers le Temple à la satisfaction de tes respectables prédécesseurs. Nous avons observé tout ce qui se passait de l'œil juste de Juifs soumis à Dieu et nous avons mis des barrages là où ils étaient nécessaires. Si tu crois mieux faire et si tu crois pouvoir à coups de bâton faire de tous les Grecs et de tous les Romains des Juifs, vas-y, mais je t'assure qu'à part nous il n'y aura plus un seul Juif dans toute la Galilée !

1 2 3 4 5 Version mobile Mentions légales