Help

jakob-lorber.cc

Chapitre 5 La maison de Dieu, Boek 1

5. Alors, l'Amour vit toutes les splendeurs dont le nombre n'a pas de fin dans la Divinité ; et la Divinité vit que tout cela entrait en Elle par l'Amour ; et l'Amour vit Ses pensées dans la Divinité et y trouva un grand agrément. Alors l'Amour s'enflamma à nouveau, et les forces de la Divinité mugirent autour de Lui. Vois : les pensées de l'Amour étaient elles-mêmes amour, et elles étaient innombrables.

6. La Divinité vit Sa splendeur, et l'Amour ressentit Sa puissance. Alors l'Amour parla dans la Divinité : "Gardons en Nous les pensées de la splendeur et laissons-leur libre champ, afin qu'elles ressentent Notre présence et voient comme Nous ressentons la leur, et comme nous la ressentions et la vîmes avant que la lumière n'éclairât leurs formes !"

7. Alors, la Parole entra dans la Divinité et, partout, Elle devint amour. Et vois, la Divinité parla pour la première fois : "Que cela soit !" Et une multitude d'esprits, dont le nombre n'a pas de fin, devinrent libres, hors de Dieu ; l'Amour Se vit Lui-même infiniment déployé et put voir parfaitement Sa beauté infinie.

Chapitre 5 Version mobile Mentions légales