Help

jakob-lorber.cc

Chapitre 9 La maison de Dieu, Boek 1

25. "Vois, Ta grande miséricorde est montée en Moi et s'est placée devant Mes yeux auxquels rien n'échappe ; et, dans le repos de Ma sainteté, J'ai reconnu Ta grande sincérité et Ta fidélité éternelle. J'ai compté les larmes de repentir d'Adam et celles de l'affliction d'Eve, et, grâce à Ton infinie miséricorde, Je suis devenu tout à fait compatissante.

26. Et vois, Je vais maintenant retirer Mon jugement et, selon Ta demande, user abondamment de clémence pour réparer les dommages que Mon jugement a causés. En dehors de Moi, personne ne peut le faire, car personne n'est bon, si ce n'est Moi, le Père très saint ; que cela soit Mon nom éternellement ! Et Toi, Mon Amour, Tu es Mon Fils ; et que la sainteté - le lien tout-puissant de la force entre Nous et tout ce qui fut crée par Nous - soit le Saint-Esprit, qui emplira tous les espaces des espaces et l'infinité des infinis dans l'éternité des éternités, amen. C'est le Père bon et saint qui a prononcé ces paroles. Amen.

27. Maintenant, Mon Fils bien-aimé, dis à ces deux êtres repentants et affligés, - et grave profondément ces paroles dans leurs cœurs - qu'ils doivent suivre les commandements de l'Amour et de la miséricorde jusqu'au terme de leur vie de façon inébranlable, et Je leur enverrai ensuite un Médiateur entre Moi et eux au moment que J'aurai déterminé, afin d'abolir leur grave faute et d'alléger le grand et lourd fardeau de leur désobéissance.

28. Mais jusque-là, ils doivent persister dans l'attente avec patience et douceur. Et le pain que Je veux leur donner chichement pour l'heure, ils le prendront avec reconnaissance et le gagneront à la sueur de leur front. Ils ne seront pas rassasiés jusqu'au temps du Médiateur que Je veux éveiller du milieu d'eux, parfait et bon, comme le Père et le Fils sont parfaits, bons et saints de toute éternité.

29. Dis-leur encore que J'ai uniquement suspendu Mon jugement pour ceux qui observeront strictement Mes sévères commandements ; que les transgresseurs sachent à jamais que les sanctions les plus strictes venant de l'éternelle et sainte vérité les attendent dès la moindre effraction !

30. C'est le bon Père, unique et saint, qui dit cela à travers Son Fils, - Lequel est l'Amour éternel en Lui, - et à travers le Saint-Esprit qui est la grâce agissante émanant de Nous deux, - laquelle obtint autrefois le pardon du péché, ce péché qui alourdit maintenant le corps des humains et devra le tuer sans cesse afin qu'ils obtiennent la Vie après la mort du corps, lorsque le Médiateur promis sera venu sur terre.

31. C'est le Père unique et saint, le seul Bon Père, qui dit tout cela. Amen. Amen. Amen."

Chapitre 9 Version mobile Mentions légales